La zoothérapie avec un chat Toulouse Haute-Garonne

La zoothérapie est une source d'enrichissement tant sur le plan humain qu'au niveau du félin. Lisez cet article pour en savoir plus.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
Slapshot
(056) 116-6942
299 avenue grande Bretagne
Toulouse, Haute-Garonne

Données fournies par:
Bete De Mode
(095) 147-5348
19 rue du Coq D Inde
Toulouse, Haute-Garonne

Données fournies par:
Dog and Cat
(056) 115-5279
11 avenue Lombez
Toulouse, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Dog and Cat
(053) 457-5871
4 chemin Menude
Colomiers, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Techni Chien
(056) 132-7812
4099 La Lauragaise
Labège, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Dog And Cat
(056) 115-5279
11 avenue lombez
Toulouse, Haute-Garonne

Données fournies par:
Slapshot
(056) 116-6942
299 avenue Grande Bretagne
Toulouse, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Animaloo
(056) 216-0178
5bis pas Frédéric Bartholdi
Balma, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Amazonie
(056) 100-9910
64 rue Max Planck
Labège, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Maxi Zoo
(056) 133-0331
all Champs Pinsons
Saint Orens de Gameville, Haute-Garonne
Voir la fiche complète
Cliquez ici

Données fournies par:
Données fournies par:

La zoothérapie avec un chat

Source : 

C’est avec un grand plaisir que j’ai accepté d’accompagner un projet de zoothérapie original puisqu’il se pratique avec un chat.
Le chat est un excellent déclencheur d’interactions sociales avec les personnes âgées ou malades. Ce qui se passe lors des ateliers d’animation assistés de Daddou auprès des malades de l’hôpital est un enrichissement incroyable tant sur le plan humain qu’au niveau félin.

Si la propriétaire de Daddou s’implique avec cœur dans sa mission auprès des patients, elle est également très à l’écoute des besoins de son animal ; ainsi, elle tient à ce que le bien-être de son chat soit respecté lors de ces ateliers. C’est aussi important pour lui que pour les personnes qui le rencontrent. C’est parce qu’il est primordial pour elle que son animal se sente bien dans le rôle qu’on lui demande de jouer qu’elle a fait appel à moi, en tant que Comportementaliste Chat et Spécialiste des relations Homme/Animal.

J’accompagne donc Daddou et sa propriétaire au cours de ces ateliers d’animation assistés par l’animal afin d’observer le comportement du chat, interpréter des signaux peu perceptibles qui indiquent une certaine lassitude ou inquiétude de l’animal, les signaler à la propriétaire et lui expliquer les bons gestes à avoir avec lui selon les situations. Mon rôle est de relever les signes, les mimiques, les comportements de Daddou, ainsi que les micromouvements de sa queue, sa tête, ses yeux, ses oreilles ou encore de sa langue et ses vibrisses (moustaches). Cette observation attentive me permet d’analyser au mieux chaque situation vécue par le chat et de tout mettre en œuvre avec la zoothérapeute pour que les besoins de l’animal et son état émotionnel du moment soient respectés.

Ce travail d’équipe, dans lequel le rôle de chaque intervenant est bien défini, rend possible un travail de qualité pour les malades et de respect envers l’animal.

Avant la mise en place d’un projet de cette sorte, les individus félins doivent faire l’objet d’une sélection rigoureuse. Dans le cas de Daddou, le bon travail de l’éleveur a permis de sélectionner un chaton qui possède de grandes qualités d’adaptation, indispensables à ce travail.
En effet, le rôle de l’éleveur est déterminant pour l’avenir. C’est dans les premières semaines de vie du chaton que tout se joue, l’éleveur doit permettre une bonne imprégnation à l’humain durant la période située entre le neuvième jour et la neuvième semaine de vie. Cela signifie qu’au cours de cette période, il faut lui présenter toutes sortes de personnes, des hommes, des femmes, des personnes de corpulences différentes, de couleurs de peaux différentes, des enfants de tous âges ; c’est ainsi que le chaton élabore une empreinte sociale.
Il faut savoir tout de même que cette imprégnation n’est pas garantie à vie ; pour cette raison, il faudra entretenir la mémorisation des espèces amies en ravivant régulièrement la mémoire du chaton et durant sa vie de chat adulte.

Outre la sélection rigoureuse de l’animal, il est également indispensable, à ceux qui veulent monter un projet de zoothérapie avec le chat, de se rapprocher d’associations compétentes et de se faire accompagner par un comportementaliste chat – spécialiste des relations homme/animal qui permettra d’établir un bon relationnel, indispensable à ces grands moments d’échanges.

Sandrine Otsmane
Comportementaliste Chat et Chien
Spécialiste des Relations Homme/Animal
Site : www.comportementaliste-chats.com
06.64.64.28.86

 

 

Lire d'autres articles sur le site de French Matou